Test du synthétiseur Korg Monologue

Michel25 décembre 2020

Le Monologue de Korg est un synthétiseur analogique à 25 touches.  Conçu en parallèle de son frère, le Minilogue. Il conserve son design compact, futuriste et robuste. On peut facilement pour le prendre comme la version monophonique du Minilogue, pourtant ce synthétiseur est bien différent ! Vous avez le choix entre différentes couleurs et il est doté de fonctionnalités avancées qui enthousiasmeront de nombreux amateurs de synthétiseurs.

Points Forts
  • Les 2 oscillateurs analogiques de qualité
  • La modulation en anneau des oscillateurs
  • Très bon filtre analogique
  • Une distorstion qui permet de créer des sons bien gras!
  • Un séquenceur simple à utiliser et très polyvalent
  • L'ocscilloscope qui permet d'afficher les ondes générées par le synthétiseur
  • Très nomade grâce à son format compact
  • Peut fonctionner avec des piles durant plusieurs heures!
Points Faibles
  • Les mini touches du clavier qui pourraient ne pas convenir aux claviéristes les plus expérimentés
  • L'enveloppe que l'on aurait préféré au format ADSR
  • Une seule enveloppe
  • Adaptateur secteur non fourni (Comptez 10€-15€ pour un adaptateur)
Notre avis

Caractéristiques du Korg Monologue

Le Monologue est un concentré de puissance à un prix extrêmement abordable, co-conçu par nul autre que la légende de la musique électronique Richard D.James, aka le célèbre et unique Aphex Twin. Ce dernier vous invite à plonger et à explorer le potentiel infini du synthétiseur dès sa sortie de la boîte.

Le fait que la conception du Monologue ait été guidée par nul autre que le grand Aphex Twin, vous donne la certitude que vous obtenez une machine capable de sonorités surprenantes sortant des sentiers battus. Cette contribution unique apporté par le roi de l’IDM nous a étonné à sa sortie. Souvent loin des projecteurs et plutôt intimiste, nous avons pu découvrir le une part de son univers à travers ce synthétiseur plutôt surprenant !

Synthétiseur Korg Monologue

Une caractéristique particulière du Monologue est que vous pouvez micro-accorder chacune des touches sur six octaves. Cette fonction inspirée par Aphex Twin est davantage tournée vers des artistes amateurs de musique électronique expérimentale, ce qui est un plus à notre avis ! Cette fonction de désaccordage permet de sortir des entiers battus et créer des boucles plus folles que jamais !

Il y a également un circuit d'auto-accordage intégré qui s'active chaque fois que vous allumez le synthétiseur, donc peu importe le degré d'expérimentation que vous accomplissez avec la fonction de micro-accordage, vous pouvez avoir l'assurance qu'il n'aura aucun problème à le réaccorder normalement.

Beau de l’intérieur…et de l’extérieur !

Visuellement, Monologue est magnifique. Sa coque extérieure nous révèle un design épuré et soigné vous offrant un choix de cinq couleurs métalliques élégantes (noir, argent, rouge, bleu et or) et à l'arrière, vous avez un panneau en bois qui permet de créer un contraste entre le design général plutôt futuriste avec un aspect vintage hérité des plus grands concepteurs de synthétiseurs.

La synthèse du Monologue est basée sur deux VCO (Voltage Control Oscillators) qui sont tous deux très souples. Ils vous permettent de générer des formes d’ondes de formes diverses et variées. Les ondes en dent de scie, triangle et carré sont supportées par le premier VCO. Le second VCO, de son côté peut créer des ondes en dent de scie, triangle et générer un bruit blanc (qui prend la place de l'onde carrée).

Le contrôle du pitch et de l’octave est uniquement possible pour le second oscillateur. Cela permet de créer de nouveaux timbres et sonorités intéressantes que vous ne manquerez pas d’enregistrer grâce dans sa mémoire interne ! De plus, le second VCO offre des options de synchronisation et de modulation en anneau. Des fonctionnalités très intéressantes que l’on ne retrouve pas dans de nombreux synthétiseurs analogiques à cette gamme de prix !

Des fonctionnalités intégrées intéressantes

Le séquenceur

Le séquenceur à 16 pas du Korg Monologue est un des vrais atout de ce synthétiseur. Sur le panneau principal, vous disposez d'un commutateur à trois voies qui permet de basculer chaque mode de séquence - note, slide et motion.

Le mode note

En mode note, vous pouvez enregistrer des boucles en temps réel que vous jouerez à la volée grâce aux mini touches du synthétiseur. Ce qui est très intéressant, c’est de laisser lé séquenceur tourner tout en jammant sur les touches du clavier. Vous pourrez ainsi créer des lignes de basses ou des leads assez surprenants qui iront au-delà de votre imagination !

Le mode slide

Le mode slide permet de définir le portamento sur chaque pas de la séquence. En bref, pouvez contrôler la longueur de e chaque note et leur résolution. Vous disposez d’autres réglages comme l’amplitude du swing (pour donner du groove à votre séquence ainsi que l’amplitude du gate (qui coupe le son sous un niveau donné afin de créer des sonorités rythmiques saccadées).

Le mode motion

Le mode motion est ce qui met vraiment en évidence la puissance du séquenceur. Il vous permet d'enregistrer, de programmer et de superposer automatiquement jusqu'à quatre paramètres. Il vous permet de capturer les mouvements des boutons sur n'importe lequel des paramètres du Korg Monologue et vous attribuera ces valeurs étape par étape. Cette fonctionnalité nous fait évidemment penser à Aphex twin, car en l’activant, vous pourrez créer des sonorités aussi improbables que surprenantes, c’est garanti !

Une bonne illustration de ce que l'on peut faire grâce au mode motion...Tous les sons que vous entendez sont générés en direct par le Korg Monologue!

Le filtre du Korg Monologue

Le filtre passe-bas est surprenant, même si sa conception est bipole (12dB), il a la capacité de produire des sons extrêmement graves et profonds. Si vous réglez la résonance au maximum, vous constaterez que le filtre commence à s'auto-osciller, ce qui ouvre un plus grand potentiel de mise en forme du son, notamment pour les amateurs de sonorités acides !

Le Drive du Korg Monologue

Le Korg monologue est un synthétiseur analogique refermant plein de surprises ! Il intègre un circuit interne de Drive. C'est un effet de distorsion puissant qui apportera beaucoup de vie à vos sons de synthétiseur. Vous pouvez en ajouter juste un peu pour des sons percutants ou le monter pour une distorsion complète et laisser le chaos s'installer !

Le Monologue reprend beaucoup d'idées de conception similaires à celles du Minilogue, comme les différentes entrées analogiques ainsi que le design, dont nous parlerons plus loin. Cependant, il y a quelques petits extras qui ont été inclus et qui méritent d'être soulignés.

Un mini clavier

Le Monologue est plus petit que le Minilogue. Il représente un encombrement encore plus réduit avec son clavier de 25 touches sensibles à la vélocité. Cependant, la caractéristique unique du clavier est qu'il est disposé sur deux octaves, de façon non conventionnelle, de Mi à Mi.

Cette disposition du Mi au Mi est conçue pour vous aider à jouer dans un environnement réel. Le Mi grave du Monologue s'alignera sur l'accord standard des guitares et des basses, ce qui vous donnera plus d'expression et de liberté dans ces conditions de jeu.

Les presets intégrés

Le Korg Monologue embarque plus de de 80 sons d'usine, dont certains ont été programmés par Aphex Twin, ce qui vous permet d'accéder à ses sons sauvages et fous directement par simple pression sur un bouton. Il y a 20 patchs vierges pour le stockage et chacun des 100 slots de mémoire au total sont modifiables selon votre créativité !

L'écran intégré du Korg Monologue

Le Korg Monologue embarque un oscilloscope hérité de la conception du Minilogue. Pour les débutants, c'est vraiment utile car il vous permet de visualiser en temps réel le son généré par le synthétiseur ainsi que la façon dont vos formes d'onde réagissent à vos contrôles et évoluent. Vous comprendrez rapidement comment chaque paramètre affecte vos sons.

Une autre caractéristique intéressante de l'oscilloscope est qu'il fonctionne toujours lorsque des sources audios externes sont branchées via l’audio in du synthétiseur.  De plus, toutes les options d'édition du Monologue (comme le filtre, la distorsion, le PWM, …) peuvent être utilisées sur des sources externes, ce qui vous donne toujours plus de flexibilité.

Un LFO et un générateur d'enveloppes puissants

Le Monologue intègre un LFO de très bonne facture. Il possède un mode haute fréquence qui peut être utilisé pour des effets FM et un mode 1-shot qui permet d'utiliser le LFO comme générateur d'enveloppe.

Le générateur d'enveloppe principal du Monologue vous offre une option Attack/Release simple à deux niveaux qui propose trois modes différents, ceux-ci vous permettent de modeler davantage vos sons en utilisant le sustain ainsi que le bypass vous permettant ainsi d’assigner l'enveloppe à d'autres paramètres du synthétiseur.

Les entrées et sorties

En termes d'entrées et de sorties, vous disposez des prises standard 1/4 de pouce pour les casques et les entrées et sorties audio mono, des entrées et sorties de synchronisation pour connecter d'autres produits Korg, des entrées et sorties MIDI standard, et également d'un port USB pour le MIDI.

Étonnamment, ce synthé compact et puissant peut être alimenté par six piles AA seulement, ce qui est pratique lorsque vous voulez le sortir de votre maison ou de votre studio. Le synthétiseur peut être utilisé via un adaptateur secteur, mais ce dernier n'est pas fourni avec le synthétiseur, vous devrez l'acheter séparément. (Comptez entre 10€ et 15€ pour l'alimentation.

Conclusion

Le Monologue est un autre succès pour Korg, qui a réussi en peu de temps à concevoir et à produire le Minilogue et le Monologue, deux synthétiseurs puissants mais abordables.

Le Monologue, synthétiseur compact et élégant, est doté de nombreuses fonctions et caractéristiques avancées. Il a un grand potentiel et est autant adapté pour les débutants que pour les utilisateurs avancés. La disposition intuitive des différents encodeurs et les affichages LED vous aideront à exprimer votre créativité! La possibilité de vous connecter à une station de travail audionumérique et à d'autres instruments ajoute à sa flexibilité.

En bref, le Monologue est une bête analogique qui vous emmènera vers des territoires sonores inconnus, une vraie réussite pour sûr ! !